graph mai

Le mois de mai 2002 a connu une succession de périodes fraîches et humides et quelques courtes périodes de réchauffement.

Les températures minimales ont une moyenne de 9,9°, elles sont en progression d'environ 2° par rapport à celles d'avril. Pendant 10 jours la température matinale a oscillé entre 5 et 8°, pendant 5 jours elle est montée entre 14 et 15° et le reste du temps aux alentours de 10°.
Les maximales sont également en progression de 2° sur le mois d'avril , ( 17,9° de moyenne ) ; aux alentours de 17° dans les 10 premiers jours et au dessus de 22° pour le reste du mois.
Le cap des 30° a été frôlé mais pas atteint par 2 fois..

Les jours de pluie ont été nombreux : 16 jours pour un total de 138,5 mm d'eau , ce qui fait de ce mois le plus humide de l'année 2002.
Cette pluviosité a été bénéfique aux cultures, favorisant la germination du maïs, du soja, du tournesol ou du sorgho et stimulant la croissance de celles qui étaient déjà en végétation : blé, orge, trticale dont les épis se sont bien développés, féveroles pois et colza dont le cycle végétatif est bien avancé.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de mai des années précédentes.

moyenne du mois en °C pluviométrie en mm
mai 2002
14,8
138,5
mai l2001
16
93,5
mai 2000
17,7
116
mai 1999
16,9
76
mai 1998 16,1 43,5
et plus loin dans le passé
mai 1989 18 19.5
mai 1984
12
139,5


Ce mois de mai 2002 a donc été plus frais que les mois de mai de ces dernières années où la température moyenne s'était stabilisée aux alentours de 16,5° depuis 1990.
Côté pluviométrie, les quantités d'eau enregistrées depuis 1979 sont très variables; je dirai simplement que la hauteur d'eau correspondant à mai 2002 figure parmi les plus élevées de puis le début de mes relevés.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo