logo

Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Les mois se suivent mais ne se ressemblent pas, il a bien fallu déchanter, après un mois de février doux et ensoleillé, voici un mois de mars gris frais et enfin pluvieux.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de mars
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
nbre de jours de gelée
moyenne des maximales
nbre de jours où maxi>20°
t.moyenne du mois
pluviométrie
mars 2008
4,62°
4
13,22°
1
8,92°
110,5 mm
moyenne de ces 30 dernières années
4,31°
5,77
14,68 °
3
9,48°
60,90 mm

La température moyenne est donc inférieure à la norme et il a plu presque 2 fois plus que d'habitude.

Les minimales ont tout de même progressé de 1° par rapport à celles du mois précédent ; elles ont varié entre - 1,2° et 9,3°. Elles se sont maintenues globalement entre 0° et 10° avec 4 jours de gelées faibles.
Les maximales ont, part contre régressé de 2°, passant à 1,5° au-dessous de la moyenne de ces 30 dernières années ; les valeurs extrêmes sont 5,2° et 21,6°.
Le soleil, si présent le mois précédent n'a brillé toute la journée que 4 fois.
Le vent, par contre, a soufflé inlassablement quasiment tous les jours et parfois de façon violente, il s'agissait principalement de vent d'Ouest.
Les précipitations réparties sur 16 jours, ont apporté 110,5 mm d'eau.

A la stabilité du temps de février, a succédé un temps perturbé qui s'est aussi installé de façon durable.
En début de mois, la remontée de l'anticyclone qui nous protégeait, vers le Nord de l'Atlantique a provoqué une descente d'air froid, plus ou moins polaire.
Cet anticyclone
s'est maintenu une bonne partie du mois, s'écartant parfois vers l'Ouest et grossissant par fusion avec un autre.
En début de mois, notre région a subi l'influence d'une dépression méditerranéenne et en deuxième partie de mois, il a été balayé par des dépressions atlantiques par vagues successives.

Les Pyrénées se sont couvertes de neige, tombée à plusieurs reprises, parfois en abondance, provoquant ainsi la remontée du moral des personnes dont les revenus en dépendent ainsi que des pratiquants.
Par ailleurs, mars a apporté son lot de misères avec la tempête Emma, en début de mois, qui a sévi dans l'Europe du Nord en faisant une dizaine de victimes ; quelques jours plus tard, la Bretagne a également connu la tempête.
En milieu de mois, aux USA, une tornade a ravagé la région d'Atlanta.
Au début de la dernière semaine, c'est la neige qui tombait en grande quantité dans le Nord et l'Est.

Il est évident que tous ces jours de pluie que nous avons connus, même s'ils ont paru un peu déprimants, ont fait le plus grand bien à la végétation qui était plutôt en manque.
Les cours d'eau ont repris un niveau plus rassurant, celui des lacs de retenue, un peu moins et il reste à savoir ce qu'il en est pour les nappes phréatiques.
L'effet de ces pluies est nettement visible sur la poussée des cultures et, bien sûr, de l'herbe, d'où le ronronnement des tondeuses à gazon qui s'est considérablement intensifié.
Un souci persiste concernant les arbres fruitiers : les amandiers, pêchers pruniers et cerisiers ont fleuri tout au long du mois, dans des conditions peu favorables à la fécondation ou au maintien des jeunes fruits, en raison du vent, de la pluie répétée et de la fraîcheur. On peut donc se demander quel sera l'impact de ce mauvais temps sur leur production.
Il faut espérer que les cerisiers et les poiriers dont la floraison est en cours ainsi que les pommiers qui en sont au tout début seront moins perturbés.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de mars des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours de
gel : 0° ou <0°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2006
             
147
2005
-10
14
       
2001
7,7
0
28,5
12.37
1997
10,5
1994
18,2
9
1991
2
0
1985
11,2
0 (1)
6,9
1984
1,8
0
17
(1) : comme en 2003, 1999, 1984, 1988 et 1982

Mars 2008 a donc été un mois plus frais et bien plus humide que la moyenne, sans oublier, la grisaille et le vent
persistants.

Pour terminer, un petit bilan de ces 3 mois d'hiver (janvier, février et mars) que nous venons de passer.
Au niveau température moyenne nous avons cette année 8,34° contre 7,32° pour ces 30 dernières années ; effet de réchauffement ? voir ci-dessous.
La quantité d'eau tombée depuis le début de l'année est de 198,5 mm contre 186,9 mm ces 30 dernières années, ce qui ne paraît pas poser de problème immédiat.



Retour à la page d'accueil
Plantes et météo