graph mars 2003

Il est relativement simple de caractériser ce mois de mars 2003, cela tient en 3 points : soleil, vent et températures agréables .

Tout d'abord, comparons ce mois aux autres mois de mars des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
moyenne des maximales
t.moyenne du mois
pluviométrie
nbre de jours où t.inf ou=à 0°
nbre de jours où t.sup à 20°
mars 2003
5,7 °
18,1°
11,6 °
61 mm
3
7
moyenne des 25 dernières années
4,3°
14,7 °
9,5°
59,2 mm
5,6
3


Nous voyons donc clairement que ce mois a été particulièrement doux, surtout en ce qui concerne les maximales.

Les minimales sont en hausse de 3,3° par rapport à celles du mois précédent, ce qui est globalement dans la moyenne.
Elles sont descendues à 0° par 3 fois et il y a eu alors de la gelée au sol ; il faut rappeler que le thermomètre est sous abri et à plus de 1,50 m du sol.
En fin de mois, le cap des 10° a été franchi par 2 fois.

Les maximales par contre ont fait un bond spectaculaire de 8,5° par rapport à celles de février.
Elles sont restées particulièrement stables , surtout dans la deuxième moitié du mois. Le cap des 20° a été dépassé 7 fois et la température la plus haute est de 24°.

En compensation de la grisaille de février, mars a été très ensoleillé, il y a eu 21 journées de plein soleil dont 18 consécutives ! Nous devons cette aubaine à un grand et puissant anticyclone qui est resté très longtemps positionné sur le Sud Ouest de l'Europe et a repoussé les dépressions humides venant de l'Atlantique.

Parallèlement, le vent a beaucoup soufflé, surtout le vent d'autan pendant 14 jours. Il a gâché un peu l'agrément des journées ensoleillées.

Il a plu 50 mm d'eau dans la première semaine et 11 mm, en 2 jours, à la fin du mois ; le total est situé tout à fait dans la moyenne de ces 25 dernières années.

Dans la campagne, les cultures ont beaucoup évolué, tant les céréales qui se sont élevées, que les pois qui ont germé ou que le colza qui commence à fleurir. Cependant la longue période de soleil et de vent a un peu ralenti la croissance et durci la terre.
Les agriculteurs ont pu terminer la préparation des sols et répandre les désherbants ou insecticides.
La floraison des pruniers, poiriers ou cerisiers est en cours ; elle est terminée pour les amandiers ou abricotiers et en train de finir pour les pêchers.
Côté ornement, de plus en plus d'arbustes et de plantes herbacées décoratives nous régalent de leurs fleurs .
Au potager, les travaux ont aussi repris: travail du sol, repiquage de salades, remiers semis et pour les plus audacieux , mise en place des tomates vendues en godet.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de mars des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours de
gel : 0° ou <0°
moyenne des maxi en °
nbre jours >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2001
7,7
0
28,5
12.37
1997
10,5
1996
11
1988
0 (1)
103
1994
18,2
9
1991
2
0
1985
11,2
0
6,9
1984
1,8
0
17
1982
- 8
0

(1) : comme en 1999 et 1886

Enfin, une vue d'ensemble de l'évolution de la température moyenne du mois de mars depuis 1979.


Un réchauffement paraît se dessiner mais nous ne visualisons ici qu'une courte période ( 1/4 de siècle) et pour un seul mois sur 12.

En conclusion, mars 2003 a donc été un mois très agréable avec de belles après-midi ensoleillées, des températures matinales qui n'ont pas fait de dégât dans les plantations et un apport d'eau pas trop déficitaire ( en raison de l'évaporation importante ). Un seul petit regret : le vent d'autan un peu trop insistant.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo