narcisse

Le narcisse, en latin narcissus, est appelé communément coucou, jeannette, jonquille, etc....Il égaie par ses nombreuses fleurs à dominante jaune ou blanche , jardins, rocailles et sous - bois dans lesquels il forme de véritables tapis.

En ce mois de mars, la fréquentation des sentiers qui sillonnent les zones boisées, augmente considérablement et il n'est pas rare d'y croiser des promeneurs qui ramènent des jonquilles, parfois en quantités impressionnantes sans se soucier d'en laisser pour les autres ni de permettre aux plantes d 'assurer leur survie. Il est vrai que cette fleur s'épanouissant en abondance, est le symbole du renouveau printanier et qu'il est tentant de la cueillir.
Il existe en fait, environ 70 espèces de cette plante bulbeuse de la famille des amaryllidacées, on peut les classer en 8 groupes : les n. bulbocodes, les n. cyclamen, les vraies jonquilles, les n. des poètes, les n. à bouquets, les n. triandrus, les n.trompette nains et les n.d'automne. Les techniques de culture ont permis d'obtenir un très grand nombre de variétés.
Les narcisses sauvages conviennent bien pour les rocailles mais leurs exigences varient suivant les espèces.

Leur multiplication ne se fait facilement que par division des touffes ou des caïeux (bulbes secondaires accrochés au bulbe principal). Il vaut mieux éviter de tenter le semis car la plante ne fleurira pas avant 3 à 10 ans et on n'obtiendra pas forcément une copie fidèle de la fleur de la plante - mère.

Le bulbe de narcisse contient un poison capable de paralyser le muscle cardiaque, les fleurs ont une action antispasmodique mais il ne faut pas les utiliser sans conseil médical , bref une plante à réserver à un usage décoratif uniquement.