logo
Le cyprès de Nootka pleureur

vers l'Index des plantes

Voilà ce mois-ci, une plante introduite chez nous, seulement depuis 150 ans ; il s'agit du cyprès de Nootka pleureur, appelé encore faux cyprès de Nootka ou cupressus nootkatensis pendula (parfois le mot cupressus est remplacé par chamaecyparis ou callitropsis).
Ce conifère est originaire du Nord-ouest des États-Unis ou du Canada, Nootka est le nom d'une île proche de Vancouver.

Cet arbre rustique
s'accommode de presque tous les sols non calcaires et apprécie l'humidité.

Il a un port pyramidal élégant avec des branches retombantes dont l'extrémité se redresse. Les rameaux qu'elles portent pendent comme des draperies.
Après une croissance est assez lente au début, il peut atteindre une dizaine de mètres de haut pour une largeur au sol d'au moins 6 m.
Cette particularité est à prendre en compte lors de la plantation sous peine d'être contraint de raccourcir les branches basses devenues gênantes.

Les fleurs mâles et les fleurs femelles sont en forme de minuscules cônes les premières libèrent leur pollen tôt dans l'année tandis que les secondes donneront des fruits (des strobiles) qui persisteront 2 ans sur la plante.


Ci-dessus à gauche des rameaux avec fleurs et cônes (strobiles), à droite, détail avec fruits de l'année.
Ci-dessous, l'écorce
.



plantes de décembre 2010
plantes et météo