logo


Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Encore un mois qui a paru estival par moments, tant par son ensoleillement que par ses maigres pluies ; dommage cependant que les gelées aient fait des dégâts.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'octobre
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp la plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Octobre 2009
9,46°
- 3°
20,59°
28°
15,03°
38 mm
moyenne des 31 dernières années
9,65°
2,10°
19,55°
26,6°
14,62°
67,90 mm

La température moyenne est donc supérieure de 1° à la normale et nous avons reçu seulement la moitié de la quantité d'eau de pluie habituelle.

Les minimales ont encore régressé de 3,3° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre -3° et 19,5°.
Les maximales ont chuté de 5°
avec des valeurs qui varient entre 13° et 28°.
Le soleil, a été généreux, il n'est resté caché que durant 10 journées et nous a offert 13 journées de plein soleil.
Le vent, a soufflé plus souvent que le mois dernier, davantage du secteur Ouest ou Nord-ouest que du secteur de l'autan.
Les précipitations, réparties sur 7 jours, n'ont apporté que 38 mm d'eau, dont 28 mm dans la seule journée du 8.

Durant ce mois d'octobre, la protection anticyclonique sur notre région n'a failli que pendant peu de temps.
Une bande pluvieuse a réussi à s'infiltrer du 8 et au 12, nous apportant 30 mm d'eau ; ensuite l'anticyclone étant "remonté" sur l'Angleterre, a canalisé sur notre pays de l'air froid sibérien.
Du 20 au 25 de l'air dépressionnaire a apporté 8 mm d'eau en 4 jours ; ensuite la protection anticyclonique venue du Sud a rétabli le beau temps et fait remonter de l'air chaud.

En ce qui concerne les événements marquants de ce mois, en rapport avec la météorologie, on peut citer par ordre chronologique, les inondations catastrophiques en Sicile, au Niger et en Inde ainsi qu'un nouveau typhon sur les Philippines.
En France, une mini-tornade et des pluies diluviennes sur le Sud-est.
Enfin, deux informations qui résument un peu ce mois, 33,5° relevés le 7 à Saint-Girons et les premières neiges sur la Suisse et les hauts sommets pyrénéens.

A la campagne, les derniers champs de maïs sont en cours de moissonnage ; le repos hivernal approche.
Dans notre secteur, les gelées, surtout celle du 19, ont abîmé beaucoup de feuillages, de ce fait, les belles couleurs automnales ne sont pas au rendez-vous ou de façon très atténuée par manque de feuilles normales à cause du froid ou du manque d'eau.

Au verger, la production de noix et châtaignes a été catastrophique : fruits véreux ou malades, bogues vides ; la production de pommes a été également décevante.
Inutile, bien évidemment, de partir dans les bois à la recherche de champignons, les sous-bois sont bien trop secs.

Au potager,
las gelées ont détruit les pieds de tomates, aubergines, haricots et autres plantations d'été ; restent les travaux de nettoyage.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'octobre des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
nbre jours
de gel
temp la plus basse en °
nbre jours où mini <10°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2009
- 3
2006
13,12
0
2
         
2005
0
6,5
2001
0
28
2000
0(1)
22(2)
1995
0
24
17,6
1992
0
16,3
3
219,5
1991
7,2
3(3)
11,8
1988
0
13.5
1985
0
31
   
1982
0
22(4)
(1 )comme en 2008, 2004, 2000, 1999, 1998, 1994, 1993, 1990, 1989, 1987, 1986, 1984, 1980 et 1979
(2) comme en 1998
(3) comme en 1983
(4) comme en 1980.

Nous voyons donc qu'octobre 2009 se singularise par sa température minimale ; en outre, hormis les désagréments occasionnés par ses gelées, ce mois nous a fait vivre de très belles journées ensoleillées, souvent plus chaudes que la normale et nous laisse craindre des problèmes de manque d'eau.

Depuis le début de l'année, nous avons reçu 551 mm d'eau alors qu'en moyenne nous en recevons 100 mm de plus, soit un déficit qui équivaut à 1 mois et demi de précipitations ; le niveau des lacs et des cours d'eau en atteste.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo