logo


Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Après un mois de septembre assez frais , voici un mois d'octobre toujours aussi frais et plus humide sur la fin.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'octobre
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Octobre 2008
8,29°
0,5°
18,94°
25,8°
13,62°
65,5 mm
moyenne des 30 dernières années
9,65°
2,,28°
19,51°
26°
14,6°
68,9 mm

Les températures sont donc, comme pour le mois précédent, inférieures de près de 1° à la moyenne, mais la pluviométrie est à peu près normale.

Les minimales sont en recul de plus de 3° par rapport à celles du mois précédent ; elles ont varié entre 0,5 et 17,5°.
Les maximales ont également chuté de 4°, les valeurs extrêmes sont 10° et 25,8°.
Le soleil a brillé de façon épisodique et parcimonieuse , pendant 6 journées entières seulement.
Le vent, n'a pas soufflé avec beaucoup de force ni de constance, qu'il s'agisse du vent d'Ouest ou du vent d'autan, un peu plus présent ce mois-ci.
Les précipitations
ont apporté 65,5 mm d'eau en 9 jours, soit une quantité quasiment normale.

Au début du mois d'octobre, l'effacement de l'anticyclone des Açores vers le Sud a permis l'entrée d'air perturbé par l'Ouest.
Une extension de cet anticyclone sur la France, quelques jours après, a apporté du beau temps provisoire mais d'autres perturbations atlantiques ont pu ensuite pénétrer.
Vers la fin du mois, le gonflement de cet anticyclone des Açores occupant une grande partie de l'Atlantique Nord, a aspiré sur la France une très grosse "bulle" d'air polaire et dans les derniers jours, de fortes pluies ont été causées par des remontées méditerranéennes. Une belle couche de neige a recouvert les sommets pyrénéens, à la grande joie des amateurs de glise.

Les pluies de la dernière semaine sont venues à point car la pluviométrie était assez réduite depuis la mi-septembre, à tel point qu'il n'était pas rare de voir des gros nuages de poussière derrière les tracteurs travaillant le sol.
En ce début novembre, la campagne a reverdi, et les jeunes pieds de blé dressent fièrement leur tête.
Les arbres caducs ont pris maintenant de belles couleurs et il n'est pas interdit d'espérer une pousse de champignons qui apporterait une petite consolation après cette saison bien maigre.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'octobre des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
nbre jours
de gel
temp la plus basse en °
nbre jours où mini <10°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2006
13,12
0
2
         
2005
0
6,5
2003
- 2
2001
0
28
2000
0(1)
22(2)
1995
0
24
17,6
1992
0
16,3
3
219,5
1991
7,2
3(3)
11,8
1988
0
13.5
1985
0
31
   
1982
0
22(4)
(1 )comme en 2008, 2004, 2000, 1999, 1998, 1994, 1993, 1990, 1989, 1987, 1986, 1984, 1980 et 1979
(2) comme en 1998
(3) comme en 1983
(4) comme en 1980.

Octobre 2008 a donc encore été un mois nettement plus frais que la normale, moyennement ensoleillé et arrosé.
Seuls les mois d'octobre 1980, 1982, 1991, 1992, 1993, 1996, 1997 et 1998 ont été plus frais.

Pour ce qui est de la quantité d'eau, il est tombé ici, depuis le début de l'année, 639,5 mm d'eau pour une moyenne de 648 mm.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo