logo
graph_oct-05
Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par les quantité d'eau tombée en mm, inscrites en vert.
Ce mois d'octobre 2005 nous aura fait vivre une prolongation de la période estivale avec des nuits douces et des journées très agréables.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois d'octobre des années passées depuis 1979, dans notre région.
moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp le plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
octobre 2005
12,73°
6,5°
20,21°
24,5°
16,47°
45,5 mm
moyenne des 26 dernières années
9,57°
2,33°
19,49°
26,04°
14,55°
68,42 mm

Nous voyons donc que la température mensuelle se situe bien au-dessus de la moyenne et qu'il a plu les 3/4 de la quantité habituelle.

Notre région est restée, presque tout le temps, sous la protection de masses d'air à pression élevée.
Dans la deuxième moitié du mois, l'anticyclone protecteur nous a fait bénéficier de la remontée d'air chaud en provenance d'Afrique du Nord.

Les minimales sont en baisse de 1° par rapport à celles du mois précédent.
Elles ont oscillé entre 6,5° et 18,5°, température matinale du lundi 31, sous l'effet du vent d'autan.
Les maximales accusent 3° de moins par rapport à celles de septembre.
Les valeurs ont affiché une belle stabilité , les extrêmes sont 14,5° et 24,5°.
Le soleil s'est souvent partagé le ciel avec les nuages, il a cependant régné en maître pendant 7 journées entières.
Le vent a soufflé la plupart du temps du secteur Sud-est, il s'agissait du vent d'autan, parfois fort, il a contribué à la douceur des nuits.
Les précipitations ont été bien plus réduites que celles du mois précédent ; en 8 journées, il est tombé 45,5 mm d'eau.

A la campagne, la végétation joue aussi les prolongations ; les feuilles sont restées vertes plus longtemps et chez nous il n'y a pas eu les belles couleurs automnales classiques, bien que le sol soit jonché de très nombreuses de feuilles mortes, en grande partie arrachées par le vent d'autan.
Les pelouses continuent à nécessiter des tontes qui ne s'espacent pas encore.
Dans les bois, les cueilleurs ont trouvé des châtaignes en abondance et des champignons en moins grande quantité qu'à la fin du mois précédent.

Globalement, 2005 a été une année à fruits car les arbres ont subi en hiver, une période de froid à la fois suffisamment intense, prolongé et au bon moment. Cela a permis une abondante floraison qui n'a pas eu à souffrir des gelées tardives.

Dans les champs, seul le maïs reste à récolter et l'on voit beaucoup de labours mais aussi le verdoiement des jeunes pieds de colza et de ceux du blé qui commence à poindre.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois d'octobre des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
nbre jours
de gel
temp la plus basse en °
nbre jours où mini <10°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi >20°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2005
12,73
0
6,5
6
2003
- 2
2001
0
28
2000
0(1)
22(2)
1995
0
24
17,6
1992
0
16,3
3
219,5
1991
7,2
3(3)
11,8
1988
0
13.5
1985
0
31
   
1982
0
22(4)
(1 )comme en 2004, 2000, 1999, 1998, 1994, 1993, 1990, 1989, 1987, 1986, 1984, 1980 et 1979
(2) comme en 1998
(3) comme en 1983
(4) comme en 1980.

Octobre 2005 n'a donc pas, chez nous, été le plus chaud depuis 1979, il est dépassé par octobre 1995 avec 17,6° de moyenne et par octobre 2001 avec 17,1°.
Par contre c'est en octobre 2005 que les nuits ont été les plus douces.
Au niveau des précipitations, il faut espérer que les mois suivants combleront ce petit déficit ; les niveaux des cours d'eau sont plutôt bas.