logo
L'onopordon faux-acanthe

vers l'Index des plantes

tige
fleurs

L'onopordon faux-acanthe ou onopordon acanthium est encore appelé chardon aux ânes ou chardon d'Ecosse. Cette plante bisannuelle très épineuse et couverte d'un duvet blanc, pousse au bord des chemins, sur les talus, dans les terrains incultes ou cultivés, parfois dans les haies. Il appartient à la famille des astéracées.

La première année, seule émerge du sol, une rosette de grandes feuilles rappellant celles de l'acanthe.
La racine pivotante brune est bien développée et porte de nombreuses radicelles.
Au cours de la deuxième année, une grande tige s'élève, elle peut atteindre près de 3 m de haut, se ramifie et porte des ailes épineuses bien développées.
Les feuilles de la tige sont alternes, allongées, à bordure ondulée et découpée en lobes pennés et épineux.

Les fleurs pourpres, toutes tubulaires, sont groupées en grands capitules dont les bractées épineuses à extrémité jaune sont portées par un réceptacle volumineux et charnu.

Les fruits sont des akènes noirâtres terminés par une aigrette de soies rousses.

Cette plante décorative se ressème facilement, elle constitue une mauvaise herbe mais on en cultive certaines variétés pour l'ornement.

Le réceptacle et les bractées riches en inuline, peuvent être mangés cuits comme l'artichaut ; ils sont aussi consommés par les ânes. D'où l'origine du nom de la plante : ono=âne, pordon=pet, car ce chardon peut provoquer des flatulences chez cet animal.
Autrefois, on récupérait le duvet des feuilles et l'on extrayait l'huile des graines.
On utilisait également cette plante à des fins médicinales pour traiter, entre autres, les maladies de peau.
Ce chardon est l'emblème de l'Ecosse.

feuilles