Le dictamne de Crète, origanum dictamnus ou amaracum dictamnus est un sous-arbrisseau vivace qui pousse sur les pentes rocailleuses de cette île et du Moyen-Orient; il appartient à la famille des labiées.

Il forme une petite touffe aromatique à port retombant de 30 à 40 cm de haut maximum.
Les tiges ligneuses, vers le bas, sont de section quadrangulaire et couvertes d'un duvet argenté, les parties jeunes sont teintées de rouge.
Les petites feuilles arrondies, avec une extrémité en pointe douce, sont entièrement recouvertes d'un abondant duvet argenté et velouté qui masque les nervures, visibles pour les plus grosses, sur la face inférieure seulement.

Dès la fin du printemps et en été, les fleurs roses s'épanouissent, elles sont groupées en épis axillaires retombants, munis de bractées vertes marquées de rouge, imbriquées vers le sommet.
Les étamines, très visibles, dépassent largement de la corolle.

Cette plante convient pour la décoration des rocailles, elle demande un sol drainé, une exposition ensoleillée et elle résiste en hiver jusqu'à - 10° environ.

Bien qu'il s'agisse d'un origan, sa valeur culinaire n'a pas d'intérêt .
Cependant durant l'Antiquité, on lui attribuait le pouvoir de guérir tous les maux, en particulier de refermer les blessures et de neutraliser la morsure des serpents.
Cet origan ne possède pas autant de propriétés médicinales intéressantes que le vrai (origanum vulgare).
Actuellement elle entre dans la composition de thés aux herbes aromatiques et on l'utilise surtout comme stimulant du système digestif.

inflorescence