logo
La vigne vierge vraie


fruits

feuilles


Dans le commerce la vigne vierge vraie est souvent désignée à tort sous le non d'ampelopsis.
Pour s'y retrouver, il suffit de savoir que tous les parthenosissus ont un moyen de s'accrocher à un support (vrilles, ventouses ou crampons), alors que les ampelopsis n'en ont aucun.
Une autre espèce de parthenocissus est couramment cultivée :
parthenocissus tricuspidata s'accrochant par des ventouses en forme de disque et à feuilles plus ou moins découpées, la variété Veitchii est particulièrement décorative à l'automne.


La vigne vierge vraie
ou parthénocissus quinquefolia est une liane d'origine américaine qui s'est adaptée à notre pays depuis le XVIIe siècle ; elle appartient à la famille des rhamnacées.

Ses longues tiges souples et vigoureuses peuvent dépasser les 10 à 15 m de long, elles sont recouvertes d'une écorce brun-gris et leurs nœuds sont bien marqués.
Ces tiges peuvent s'accrocher à un support grâce à des vrilles ramifiées.

Les feuilles alternes, portées par un pétiole solide, sont composées de 5 foiloles dentées disposées en éventail (feuilles palmées).
A l'automne elles prennent de très belles teintes orangées, rouges ou pourpre plus ou moins sombre, avant de tomber.

En juin, apparaissent des fleurs verdâtres sans intérêt décoratif.

Les fruits sont des baies rouges puis noir-bleuté à l'aspect de petits raisins ronds. Elles ne sont toxiques.

Cette plante rustique pousse sans problème
et garnit parfois naturellement des vieux murs, les arbres morts ou les haies.
On peut la multiplier par bouturage ou par marcottage.


Il existe une variété de parthenocissus quinquefolia dite Engelmanii dont les coloris à l'automne sont encore plus éclatants.


couleurs d'automne