logo
Le pétasite odorant

plante fleurie

fleur

Le pétasite odorant, en latin petasites fragans est appelé couramment héliotrope d'hiver ; c'est une plante vivace à caractère envahissant qui pousse naturellement dans les lieux ombragés et humides ; il appartient à la famille des composées.

Il forme de grandes plaques où seules sont visibles les feuilles en forme de coeur, glabres et brillantes sur leur face supérieure, velues sur l'autre face.
Ces feuilles sont portées par un long pétiole charnu et velu, qui sort directement de terre, car la tige est souterraine, il s'agit d'un rhizome profond et également charnu.

Au coeur de l'hiver, dans notre région, les feuilles sont déjà sorties et commencent à se développer. Aussitôt apparaissent les fleurs,portées par des hampes d'environ 20 à 30 cm, munies de bractées.
Des capitules blanc-rosé réunis en grappes assez lâches, émergent les ligules des fleurs femelles ou les étamines des fleurs mâles ; les bractées des capitules sont teintés de pourpre.
Ces fleurs son donc attrayantes par leur taille, leur couleur et leur tenue en bouquet mais surtout par leur suave parfum de vanille qui rappelle celui de l'héliotrope.

Pour multiplier le pétasite, il suffit de prélever un fragment de rhizome mais prudence, cette plante colonise très rapidement les environs.

Il existe une dizaine d'espèces de pétasites dont :
- le p. hybridus ou pétasite officinal ; il atteint 1 m de haut , ses très grandes feuilles peuvent servir d'emballage ou de chapeau de pluie (le mot pétasite dérive du grec où petasos désigne un chapeau à larges bords). Actuellement il est surtout utilisé en homéopathie pour soigner les douleurs articulaires
- le p. japonicus a des feuilles gigantesques de près de 1,50 m de diamètre et peut atteindre 2 m.

Les pétioles des ces pétasites peuvent être consommés, après être pelés, comme ceux de la rhubarbe.
Parfois les boutons floraux servent de condiment et les cendres sont utilisées comme assaisonnement.