tige fleurie

fleurs

Le pois protéagineux de printemps est une variété de pois, issue de croisements et sélections à partir de pisum sativum ; il est cultivé pour la consommation animale en raison de sa teneur intéressante en protéines.
Il appartient à la famille des fabacées.

Ses racines, comme celles de toutes les plantes de la même famille, hébergent dans des renflements arrondis appelés nodosités, des bactéries du sol de type rhyzobium qui ont la faculté de fixer l'azote de l'air devenant alors un alimentt minéral, à la fois pour la bactérie et pour le pois. Cette symbiose se met en place environ 1 mois après le semis.

La tige de cette plante glabre est assez épaisse mais peu rigide ; elle se ramifie surtout à la base.
Les feuilles, dans la variété afila, se réduisent à une large stipule à leur base, un pétiole et des vrilles : il n'y a donc pas de fofioles comme chez les autres variétés de pois.
Cette particularité est intéressante pour la culture car elle diminue le risque de verse, c'est-à-dire le couchage sur le sol sous le poids des fruits et facilite par conséquent la récolte avec la moissonneuse.

Les fleurs blanches, par groupes de 2 ou 3, se développent à l'aisselle des feuilles supérieures ; il peut apparaître ainsi jusqu'à 15 séries de fleurs jusqu'au sommet de la plante.

Les gousses qui se forment ensuite sont des fruits qui, dès leur maturité atteinte, s'ouvrent naturellement et libèrent leurs pois qui sont des graines jaunâtres. La récolte doit donc intervenir avant cette ouverture (déhiscence) des gousses.

La culture du pois est intéressante
car elle ne nécessite pas d'apport en azote et en laisse dans le sol pour la culture suivante.
La teneur en protéines des pois protéagineux d'hiver ou de printemps, est comprise entre 20% et 25% de leur matière sèche, suivant la variété.
Il est cependant nécessaire de niveler le sol pour un passage efficace de la moissonneuse et d'avoir recours à des produits phytosanitaires pour lutter contre les mauvaises herbes, les maladies cryptogamiques ou les ravageurs. Par temps trop sec, il faut parfois irriguer.

gousses pois

Plantes de Juin 2013
plantes et météo