logo
Le poirier

fleurs de poirier
poires


Le poirier
ou pyrus communis est un arbre fruitier qui pousse spontanément en Europe ; il appartient à la famille des rosacées.

Sa forme sauvage peut atteindre 20 m de haut avec un tronc muni d'une écorce crevassée surtout verticalement ; ses branches, ascendantes au début, se déploient ensuite et peuvent porter quelques épines. Les rameaux deviennent rapidement brun-rougreâtre, lisses et brillants.
Les feuilles caduques, ovales ou elliptiques, ont une face supérieure brillante et une bordure dentée. A l'automne elles prennent souvent de belles couleurs rougeâtres.

Au printemps, avant le déploiement complet des feuilles, l'arbre fleurit ; les fleurs blanches à 5 pétales réunies en bouquets, ont 10 étamines rose pourpré.

Le fruit à pépins , de forme caractéristique, garde à son extrémité le calice de la fleur fanée.
La poire est un fruit rafraîchissant, juteux et parfumé dont la composition n'a rien d'exceptionnel, elle apporte des fibres, du sucre, assez peu de vitamines et peu de calories.

Le poirier est un arbre rustique qui demande un sol consistant et profond, les sols légers ne lui réussissent pas ainsi que le calcaire.
On le multiplie par greffage sur poirier, de semis par exemple, ou sur cognassier. Dans ce dernier cas, la longévité de l'arbre sera plus courte (30 ans au lieu de plus de 200).

Cet arbre fruitier est certainement originaire d'Asie, cultivé au néolithique en Chine, apprécié et amélioré par les Grecs puis les Romains, il ne s'enrichit que de peu de variétés au Moyen Âge, à la Renaissance il y en avait près de 200 pour plus de 1000 aujourd'hui.
On peut donc considérer que le poirier cultivé actuel est un hybride dont il existe un très grand nombre de variétés.
Les poires peuvent être classées en poires d'été comme la William's et poires d'hiver comme la Passe Crassane qui ont besoin d'une période de froid pour mûrir.
On les classe encore en poires à couteau comme la Conférence, poires à cuire comme la Curé ou poires à poiré comme la Fausset