logo
Le polygala commun


polygala

Le polygala commun ou polygala vulgaris est une plante vivace qui pousse surtout en sol calcaire, dans les bois, les terrains vagues, les prés ras, les bords de chemins ou les dunes ; il appartient à la famille des polygalacées.

La partie souterraine est souvent lignifiée et ramifiée.
Les tiges, de 10 cm à 30 cm, un peu couchées et dressées sont assez grêles ; leur partie supérieure peut être teintée de pourpre.
Les feuilles sessiles, linéaires à lancéolées, sont disposées de façon alterne.

Les fleurs sont groupées en grappes serrées, leur couleur est généralement bleu sombre mais elles peuvent être parfois roses, mauves ou blanches.
Chacune possède une architecture particulière : une courte bractée membraneuse est située à sa base , le calice comprend 5 sépales très inégaux dont deux très visibles puisqu'ils ressemblent à des pétales veinés faisant penser à des ailes.
La corolle est aussi originale, elle est formée de 3 pétales soudés en tube dont un seul, bien développé est terminé par des franges.

Le fruit est une capsule aplatie en forme de coeur.

Cette plante jouit depuis l'antiquité d'une réputation de plante médicinale ; les grecs lui attribuaient le pouvoir d'augmenter la sécrétion de lait ( poly= plusieurs, beaucoup ; gala=lait). Depuis, on lui a découvert d'autres propriétés, en particulier, c'est un fluidifiant des sécrétions et expectorant préconisé dans les rhumes et la toux.

Il existe de nombreuses autres espèces de polygala dont :
- polygala chamaebuxus qui est un très petit arbuste à fleurs jaunes et pourpres
- polygala amarella aux rosettes de feuilles amères et aux fleurs bleues, violettes, roses ou blanches
- polygala mytrifolia qui est un arbuste décoratif originaire d'Afrique du sud, aux grandes fleurs pourpre violacé.

plantes de mai 2004
plantes et météo