logo
Le tremble

chaton mâle


Le tremble
ou populus tremula est encore appelé trémoul dans notre région ; cet arbre, parfois seulement grand arbuste, pousse dans les bois ou les bordures, clairs et humides, il appartient à la famille des salicacées.

La couronne est arrondie à étalée, parfois irrégulière.
Son tronc à l'écorce d'abord lisse, de couleur brun clair , devient grisâtre, marqué par des cicatrices en forme de losange ensuite de plus en plus crevassé.
Les bourgeons glabres, ovoïdes et pointus, ont des écailles un peu collantes.
Les feuilles arrondies, avec des dents légèrement émoussées, sont portées par un pétiole assez long, plat et souple ; au moindre souffle de vent elles se mettent à trembler et à bruisser agréablement, montrant périodiquement leur face inférieure vert-grisâtre. Cette particularité est à l'origine du nom de cet arbre.

Les fleurs apparaissent en mars, elles sont groupées en chatons argentés qui s'épanouissent avant le déploiement des feuilles.
L'arbre est dioïque, il existe donc des sujets qui produisent uniquement des chatons de fleurs mâles à étamines pourpres et d'autres produisant des chatons de fleurs femelles à stigmates également pourpres

Les fruits sont des capsules prolongées par une touffe de poils.

Cet arbre à croissance rapide mais à vie courte ne dépasse pas 20 à 30 m de haut et produit aux alentours, de nombreux drageons dont les feuilles sont 2 fois plus grandes que celles de la plante adulte, elles ont une forme triangulaire, un découpage penné, une bordure dentée et ondulée.

Il existe une variété pendula du populus tremula ; ses rameaux sont retombants.
Le bolet orangé pousse volontiers aux pieds des trembles, on l'appelle chez nous la trémoule.

écorce
bourgeons

Plantes de mars 2006
plantes et météo