logo
Le prunellier

Le prunellier (prunus spinosa), est encore appelé épine noire ; c'est un arbuste très commun qui pousse dans les broussailles, les lisières de bois ou les haies. Il appartient à la famille des rosacées.

Cette plante qui peut atteindre 3 à 6 m de haut, forme des buissons souvent impénétrables car du tronc, partent de nombreuses branches ramifiées, enchevêtrées et munies de fortes épines.
L'écorce est brun-noirâtre d'où le nom "épine noire" que l'on donne au prunellier ; les jeunes rameaux sont couverts d'un duvet.
Les petites feuilles caduques qui ne dépassent pas 4 cm de long, sont ovales, à extrémité pointue et à bordure finement dentée.

En mars-avril, avant l'apparition des nouvelles feuilles, les branches se couvrent de très nombreuses fleurs blanches qui contrastent bien avec la couleur sombre du bois ; elles attirent beaucoup de butineurs.
Les fruits sont de petites drupes sphériques ou un peu allongées ; ce sont les prunelles de couleur noirâtre et couvertes d'une pruine bleue, leur goût est particulièrement acerbe, acide et astringent.
Elles servent de nourriture aux oiseaux mais aussi à des mammifères (rongeurs, renard...) ; il en reste encore quelques unes en octobre.
Le prunellier se multiplie par semis mais aussi par drageonnage.
Le prunellier est ne plante médicinale dont l'action principale est l'effet dépuratif. Les fleurs constituent un laxatif sans danger et bien d'autres bienfaits ont été attribués à cet arbuste.

Bien que les prunelles soient immangeables, elles sont utilisées pour la fabrication de boissons délicieuses, à consommer avec modération, telles que le vin de prunelle ou, après fermentation et distillation, l'eau-de-vie de prunelle.

fleurs