logo
Le sumac de Virginie

vers l'Index des plantes

aspect automnal
feuilles colorées

coupe branche
Coupe d'une jeune branche montrant le latex et le bois jaune, en arrière-plan, l'écorce grise jeune rameau
la surface d'un jeune rameau et d'un pétiole fruits
Détail d'un groupe de fruits
Le sumac de Virginie (rhus typhina),est encore appelé sumac amarante, sumac à bois poilu, vinaigrier ou sumac à queues de renard ; cet arbuste originaire d'Amérique du Nord appartient à la famille des anacardiacéées.

Les racines ont tendance à envahir les environs.
La partie aérienne peut atteindre de 4 à 10 m avec un tronc tortueux qui se ramifie dès la base, des jeunes branches redressées et un port étalé qui donnent à cette plante une allure caractéristique.
L'écorce est claire, lisse et craquelée en plaques , les jeunes rameaux sont recouverts d'une sorte de velours brun à poils très denses.
Si l'on coupe une branche, on peut voir aussitôt s'écouler un latex blanc et on est surpris par la couleur jaune du bois central, dans lequel sont très visibles les cernes annuels brun-rouge
Les grandes feuilles alternes sont composées de nombreuses folioles dentées, elles mesurent de 25 à 50 cm de long. A l'automne, elles prennent de magnifiques couleurs rouges, cuivrées ou violacées avant de tomber.

La floraison a lieu pendant l'été sous forme de fleurs disposées en panicules verdâtres (les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur des pieds séparés).

Les fruits sont des drupes aplaties rouges, recouvertes de longs poils également rouges , ils restent groupés en une sotte de fuseau rappelant la fructification de l'amarante queue de renard.

Cet arbuste est donc particulièrement décoratif par son beau feuillage qui, de plus, resplendit en automne et par ses fruits de couleur vive. En hiver, même sans feuilles, la disposition de son branchage et la persistance de ses fruits ne la laissent pas passer inaperçu.

Ce sumac est tout à fait rustique et prospère à peu près partout. Par contre, il risque fort de devenir envahissant car il se multiplie par semis mais surtout, émet de nombreux pieds à partir de ses racines (drageons). l'élimination éventuelle de cette plante s'avérera difficile.

Le terme vinaigrier vient du fait que les fruits du rhus typhina sont acides et parfois utilisés pour fabriquer une sorte de limonade.

Il existe une variété encore plus décorative à folioles très découpées, c'est le rhus typhina dissecta présenté ici ; en automne, les feuilles prennent des tons plus flamboyants mais l'effet est de moindre durée.
Des espèces voisines sont dangereuses, le rhus toxicodendron est une plante rampante ou grimpante très toxique, sa sève est particulièrement corrosive. Le fhus vernicifera possède aussi une sève toxique servant à la production de la laque du Japon.

haut de page
Plantes d'octobre 2004
plantes et météo