logo
La scrofulaire aquatique

inflorescence

La scrofulaire aquatique est encore appelée scrofulaire à oreillettes, (ces noms peuvent s'écrire avec ph à la place du f), son nom scientifique est srophularia aquatica ou scrophularia auriculata. Cette plante vivace glabre pousse dans les lieux humides non calcaires et appartient à la famille des scrofulariacées.

La partie souterraine est un rhizome épais et blanchâtre d'où partent de très nombreuses racines et de nouvelles tiges.
Ces tiges dressées, pouvant dépasser 1 m, sont sont solides, elles ont une section quadrangulaire creuse, du moins dans leur partie inférieure.
Les feuilles opposées ont une base en forme de cœur, leur forme est ovale ou allongée et certaines peuvent être accompagnées de 2 petites folioles à leur base constituant des sortes d'oreillettes. Leur bordure porte des dents peu profondes, le plus souvent à point arrondie.
Le pétiole et les arêtes de la tige portent des prolongements en forme d'ailes.

De juin à septembre, la plante fleurit en formant une longue inflorescence de type panicule
Les fleurs d'environ 1 à 1,5 cm et qui sont parfois accompagnées de bractées linéaires ont un calice à sépales plus ou moins arrondis terminés par une bordure membraneuse claire et dentée.
La corolle a une forme curieuse, c'est une sorte de tube renflé brun- pourpre violacé et renflé qui se termine par une lèvre supérieure à deux lobes arrondis bien distincts ; les lobes de la lèvre inférieure sont peu développés. Les étamines jaunes ne dépassent pas la corolle.

Le fruit est une capsule globuleuse terminée en pointe.

Il existe d'autres espèces de scrofulaire qui ont un aspect assez voisin de celle-ci à part la scrofularia vernalis dont les fleurs sont jaunes.

Le nom de ces plantes vient du fait qu'autrefois on les croyait capables de guérir la scrofule (ou maladie des écrouelles) qui est une sorte de tuberculose.

Les scrofulaires sont toxiques.

feuilles
tige
fleur
Voir à gauche les ailes du pétiole et de la tige