logo


Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Trois mots suffisent pour caractériser ce mois de septembre 2009 : soleil, chaleur et sécheresse, l'été a donc fini en apothéose.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de septembre
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp la plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Septembre 2009
12,71°
25,03°
31,4°
19,17°
16,5 mm
moyenne des 31 dernières années
12,59°
5,87°
24,56°
31.18°
18,56°
60,94 mm

La température moyenne est donc supérieure de 0,6° à la normale et nous avons reçu environ 1/4 de la quantité d'eau de pluie habituelle.

Les minimales ont régressé de 3,7° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre 7° et 21°.
Les maximales ont également perdu 3,7°
avec des valeurs extrêmes de 17,5° et 31,4°.
Le soleil, a été très présent, il n'est resté caché que durant 7 journées.
Le vent, en particulier le vent d'autan, n'a pas soufflé très fort ni très longtemps
Les précipitations, réparties sur 5 jours, n'ont apporté que 16,5 mm d'eau.

Notre région a bénéficié, comme une bonne partie de la France, d'une protection anticyclonique forte et durable.
En début de mois, l'anticyclone des Açores a fusionné avec celui de l'Europe du Nord pour former une grande cellule stable.
Seule a réussi à gagner du terrain sur la partie Sud du pays, une dépression qui a fait remonter de l'air chaud et humide par le Sud-est. Notre secteur a reçu à cette occasion, moins de 15 mm d'eau.
Durant le reste du mois, l'anticyclone des Açores a repris sa domination.

En ce qui concerne les événements marquants de ce mois, en rapport avec la météorologie, on peut citer par ordre chronologique, les inondations catastrophiques en Turquie, les fortes inondations dans le Sud-ouest et le Sud-est de la France et le typhon qui a ravagé Manille et le Sud-est asiatique.

A la campagne, les arrosages se sont arrêtés, le maïs mûrit ainsi que le sorgho. Les champs de tournesol sont moissonnés et les sols travaillés.
Les couleurs du paysage ont pâli sous l'effet de la sécheresse qui a flétri beaucoup de plantes, certains arbres ont perdu la plupart de leurs feuilles.
Bien que la végétation n'ait pas encore pris des teintes automanales, les feuilles mortes tapissent déjà les pelouses et encombrent les rues.

Au verger, la maturation des figues s'est effectuée dans de bonnes conditions, à peine perturbée par les petites pluies de la 3ème semaine.
Il en est de même pour les raisins que l'on a pu commencer à cueillir plus tôt que d'habitude.
Les bogues des châtaigniers se mettent à tomber prématurément.

Au potager, les productions d'été s'épuisent un peu, notamment celle des tomates affaiblies par les maladies ou celles des haricots verts qui ont perdu les fleurs sous l'effet de la fraîcheur des nuits.
Ici aussi, sans arrosage, il n'y a aucun espoir de récolte.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de septembre des années précédentes
depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >20°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou> 30°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2006
15,6
8,5
           
1996
9
3
0(2)
0
1994
3
17,6
0 (1)
24
13,7
1993
303,5
1991
17
1987
11
36
21,6
1985
28,3
5
(1) comme en 2001, 1998, 1997, 1995, 1992, 1990, 1989 et 1981
(2) comme en 2007
et 2008

Septembre 2009 n'a donc pas battu de record au niveau température et pluviométrie, il a seulement été très agréable pour ceux qui ont pu profiter pleinement du beau temps, mais il a aggravé considérablement le déficit en eau de notre région ; le niveau des cours d'eau et des lacs en témoigne.

En ce qui concerne la quantité totale d'eau tombée depuis le début de l'année, nous en sommes actuellement à 513 mm alors que la valeur moyenne depuis 1979 est de 579 mm, soit 66 mm de moins
Le nombre de départements où les mesures de restriction d'eau sont en vigueur a encore augmenté ; l'Ariège n'y figure pas pour l'instant.

Examinons la période des mois de juillet, août et septembre qui correspond quasiment à celle de l'été

La température moyenne
est de 21,4° pour une moyenne de 20,78°, soit 0,6° de plus.
L'été 2009 a été de presque 2° plus chaud que celui de l'année dernière ; dans la période étudiée, d'autres étés se sont montrés nettement plus chauds, notamment celui de 1991 avec 22,50°, celui de 2006 avec 22,55° ou celui de 2003 avec 23,81°.

La pluviométrie
totale de ces trois mois est 82,5 mm d'eau alors que la moyenne est de 158 mm, ce qui donne un déficit de 72,5 mm.

Il faut donc espérer que les mois à venir soient particulièrement pluvieux pour rétablir une situation qui devient particulièrement inquiétante.

Retour à la page d'accueil
Plantes et météo