logo



Les jours de soleil sont repérés par des étoiles jaunes : grande taille = toute la journée; petite taille = moitié de la journée; taille moyenne = 3/4 de la journée
Le vent est repéré par sa direction ; a = autan (sud-est); w = ouest ; n = nord ; e = est - le soulignement correspond à un vent particulièrement fort
Les jours de pluie sont repérés par des flèches vertes au-dessous desquelles figure la quantité d'eau tombée en mm.

Ce mois de septembre 2010, bien qu'ensoleillé, a connu des passages assez frais, surtout en matinée mais la pluviométrie est restée toujours faible.

Avant toute chose, comparons ce mois aux autres mois de septembre
des années passées depuis 1979, dans notre région.

moyenne des minimales
temp la plus basse
moyenne des maximales
temp la plus haute
t.moyenne du mois
pluviométrie
Septembre 2010
11,41°
4,7°
25,23°
33°
18,32°
28 mm
moyenne des 31 dernières années
12,55°
5,83°
24,58°
31,24°
18,55°
59,91 mm


La température moyenne de ce mois est donc nettement inférieure à la norme et la pluviométrie 2 fois plus faible que d'habitude.


Les minimales ont baissé de 4,2° par rapport au mois précédent, elles ont varié entre 4,7° et 16,5°.
Les maximales ont à leur tour baissé de 2,7°, étagées de 17° à 33°.
Le soleil a été présent pendant 4 périodes, soit 14 journées entières sans nuages, comme au mois précédent.
Le vent a soufflé assez souvent, surtout en fin de mois, il s'agissait surtout de vent d'ouest.
Les précipitations,
réparties sur 6 jours ont apporté seulement 28 mm d'eau.


Comme au mois précédent, la protection anticyclonique s'est maintenue, mis à part 4 incursions d'air perturbé venant
de l'Atlantique ou d'Espagne.

Au niveau des événements plus ou moins dramatiques liés au climat, il faut citer, parmi les plus meurtriers ce mois-ci
- des inondations, parfois suivies de glissements de terrain ou coulées de boue au Mexique, Colombie, Venezuela, Corée, Slovénie, Inde, Colombie et Guatemala

- des tempêtes ou cyclones en Jamaïque, Mexique, Japon et Corée

En outre, des régions ont encore connu de fortes chaleurs avoisinant les 45° aux États-Unis ou au Koweït.

Ici, à la faveur du refroidissement et des faibles pluies, on constate un petit reverdissement par endroits, mais le soleil et le vent ont rapidement évaporé les quelques mm d'eau recueillie.
Les champs sont toujours aussi secs et les engins agricoles soulèvent toujours autant de poussière.
Le moissonnage du tournesol est en cours et celui du maïs a démarré.
Au potager, les productions des haricots verts, aubergines ou tomates sont en déclin, sous l'effet en particulier des nuits fraîches.
Au verger, la saison des cueillettes se poursuit : pêches de vigne, figues, raisins, amandes, poires ou pommes ; celle des noix et châtaignes ne saurait tarder.

Voyons maintenant ce que ce mois a de singulier par rapport aux autres mois de septembre des années précédentes depuis 1979 ; seules les valeurs extrêmes figurent dans le tableau ci-dessous .

Année
Moyenne des minimales en °
temp la plus basse en °
nbre jours où mini = ou >20°
moyenne des maxi en °
nbre jours où maxi = ou> 30°
temp la plus haute en °
moy mois
en
°
pluviométrie en mm
2006
15,6
8,5
           
1996
9
3
0(2)
0
1994
3
17,6
0 (1)
24
13,7
1993
303,5
1991
17
1987
11
36
21,6
1985
28,3
5
(1) comme en 2001, 1998, 1997, 1995, 1992, 1990, 1989 et 1981
(2) comme en 2007
et 2008

Ce mois de septembre 2010 a donc été un mois plus frais et plus sec que la normale ; il faut espérer des pluies plus abondantes pour combler le déficit.

En ce qui concerne la quantité totale d'eau tombée depuis le début de l'année,
nous en sommes actuellement à 541 mm alors que la valeur moyenne depuis 1979 est de 576 mm.
Le niveau des cours d'eau qui ne sont pas encore à sec a encore baissé.

Pour la période juillet-août-septembre qui se rapproche de la durée de l'été légal

- la température moyenne a été de 20,82° pour une norme de 20,77°
- il est tombé en tout 87 mm d'eau pour une moyenne de 156 mm.