sp.à feuillage doré
sp. Anthony Waterer

La spirée ou spiraea est un arbuste à feuilles caduques qui vit naturellement dans certains pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique ; elle appartient à la famille des rosacées.
Le nom spirée dérive d'in mot grec speira signifiant spire ; les branches souples de certaines spirées étaient utilisées pour tresser des couronnes ou des guirlandes.

Parmi les espèces cultivées et utilisées pour obtenir des hybrides intéressants grâce à la technique des croisements, on peut citer par exemple :
- la spiraea bullata qui ne dépasse pas 50 cm, elle a des feuilles crispées et des fleurs rose-rouge en juillet
- la spiraea latifolia avec des feuilles ovales et des fleurs blanches puis rosées disposées en grappes coniques
- la spiraea douglasii qui atteint 2 m, elle a des feuilles arrondies et des grappes de fleurs rose-pourpre en juillet-août
- la spiraea Tumbergii qui atteint 1 m et a des fleurs blanches en petites ombelles en mars-avril ; ses feuilles prennent de belles couleurs à l'automne.

Parmi les hybrides obtenus à partir de l'espèce spiraea japonica, il faut citer la spiraea Brumalda dont deux spécimens sont présentés ici.
La spiraea Brumalda goldflame à gauche : elle est particulièrement intéressante par la couleur dorée de son feuillage teinté de rouge pour les jeunes pousses.
La spiraea Anthony Waterer, à droite, dont l'abondante floraison en corymbes aplatis dure longtemps et se renouvelle pendant l'été (une taille après la première floraison est recommandée).

Les spirées sont des arbustes très rustiques, peu exigeants sur la nature du sol ; ils fleurissent bien en situation ensoleillée, et même à mi-ombre

Leur multiplication peut se réaliser par bouturage, récupération des drageons, éclatement des touffes ou bien par semis.

haut de page
Plantes de juin 2002
plantes et météo