stellaria media

La stellaria media ou mouron des oiseaux est une plante annuelle extrêmement répandue, elle pousse dans les terrains cultivés où elle constitue une mauvaise herbe, sur les sols nus, les décombres,, les bords de routes, etc. Elle fait partie de la famille des caryophyllacées.

Les tiges fragiles et un peu élastiques sont dressées ou traînantes, elles portent une ligne de poils qui se décale d'un certain angle à chaque entre-noeud. Cette plante basse forme rapidement un tapis, si la place libre le lui permet.
Les feuilles opposées sont de petite taille, de forme ovale et à extrémité pointue.
Celles de la base sont munies d'un pétiole, les autres sont sessiles.

La floraison peu voyante a lieu presque toute l'année, les fleurs blanches qui ne dépassent pas 1 cm de diamètre sont groupées en cymes lâches, elles ont 5 sépales pubescents et 5 pétales profondément divisés en deux, ne dépassant pas les sépales.
Les pédoncules floraux sont légèrement collants.

Le fruit est une capsule qui ne dépasse guère les sépales, le pédoncule qui le porte est alors courbé vers le bas.

Cette plante adventice à croissance rapide possède un fort pouvoir invasif et résiste à plusieurs types d'herbicides.

Cette stellaire est une plante comestible pour les animaux, ses tiges feuillées sont riches en vitamine C, calcium, et magnésium ; les graines sont appréciées des oiseaux, surtout de ceux qui sont en captivité.
Elle est également comestible pour l'homme en salade ou dans un potage mais elle contient de la saponine qui pourrait peut être, à la longue, devenir nocive.
Par contre, le mouron des oiseaux est une plante médicinale qui, en usage externe, soigne la peau et en usage interne, possède des propriétés toniques, diurétiques et antirhumatismales.

Il existe d'autres plantes désignées sous le nom de mouron ; ce ne sont pas des stellaires mais des anagallis à fleurs rouges, roses, bleues ou blanches (les feuilles dans ce dernier cas sont arrondies et épaisses), elles n'ont évidemment pas les mêmes propriétés.

tige

Ci-dessus, la tige portant une bande pileuse qui se décale à chaque noeud.
Ci-contre, le fruit en cours de maturation.
fruit