logo
La consoude tubéreuse

symphytum tuberosum


La consoude tubéreuse ou symphytum tuberosum est une plante vivace qui pousse dans les lieux humides et ombragés du Midi de la France, elle appartient à la famille des borraginacées.

Sa taille est relativement modeste par rapport à celle des autres consoudes ; elle ne dépasse guère 40 cm.
La souche assez grêle est renflée par endroits en tubercules arrondis.
La tige dressée est couverte de poils et se ramifie peu.
Les feuilles ont un contact rugueux en raison de leur courte et raide pilosité. Elles sont allongées et leur pétiole ailé se prolonge le long de la tige.

De mars à juin, les fleurs tubulaires s'épanouissent, elles sont groupées en inflorescence de type cyme.
Le calice est profondément divisé en 5 dents, la corolle, de 15 à 20 mm de long, est toujours blanc-jaunâtre, l'extrémité en cloche porte 5 petits lobes triangulaires retournés.
L'intérieur, très visité par les bourdons, porte 5 écailles triangulaires ; les anthères des étamines sont de couleur orangé et le pistil se termine par un long style qui dépasse de la corolle.

Les fruits sont de forme vaguement arrondie et leur surface porte de fines granulations.

Cette plante a un intérêt décoratif limité en raison de la taille et surtout de la couleur peu voyante de ses fleurs ; de plus elle a tendance à envahir facilement.

Il existe une vingtaine d'espèces de consoude et des hybrides dont un, le consoude de Russie est cultivé comme engrais vert.

Toutes les consoudes sont comestibles ; on utilise principalement les feuilles mais il ne faut pas en consommer de façon régulière car la plante contient un alcaloïde qui s'attaque au foie.
Les racines sont à éviter car ce produit y est plus concentré.

La consoude doit son nom ( aussi bien symphytum que consoude) à sa réputation de consolider les os fracturés ; l'espèce officinale est particulièrement riche en minéraux et en substance qui stimule le renouvellement des tissus lésés (os, muscles, peau).

tige

intérieur corolle

A gauche, la tige montrant le pétiole ailé qui se prolonge au
delà se son point de fixation.

Ci-dessus, l'int"rieur de la corolleavec les écailles pointues
autour des étamines.