inflorescences
feuilles
fleurs mâles et femelles

détail de l'inflorescence femelle en bas et de
l'inflorescence mâle en haut

La massette à larges feuilles, parfois appelée quenouille a pour nom scientifique typha latifolia ; cette plante vivace pousse au bord de l'eau, dans les fossés restant souvent humides ou les marécages ; elle appartient à la famille des typhacées.

La partie souterraine est un rhizome rampant.
Elle forme une grande touffe
( taille 2 m environ) de longues feuilles persistantes rubanées, larges de 10 à 20 mm.
Leur couleur est d'un vert-glauque assez pâle.

En été la plante fleurit en formant des inflorescences originales de forme cylindrique.
Les fleurs femelles sont regroupées en un gros épi dense brun, immédiatement surmonté par un épi dense de plus petit diamètre, jaunâtre et terminé en pointe, de fleurs mâles.

Les fruits
sont des akènes contenus dans l'inflorescence femelle qui persiste tout l'hiver.

Cette plante très rustique a tendance à devenir envahissante, elle est de plus en plus utilisée dans les bassins de lagunage où elle joue à la fois un rôle décorait et épurateur.

La massette est une plante comestible oubliée :
les racines séchées servaient à produire de la farine
les jeunes pousses ainsi que les jeunes inflorescences étaient consommées.

Les feuilles sont parfois utilisées pour la fabrication de nattes, de sacs, ou pur couvrir les toits ; les graines, comme le kapok pour remplir les coussins.