logo
La grande ortie

urtica
poils urticants

Les poils urticants de la feuille, très grossis

La grande ortie ou ortie dioïque (urtica dioica) est une plante vivace qui pousse en colonies près des habitations, dans les lieux cultivés ou non, sur sol riche.
Elle appartient à la famille des urticacées.

La partie souterraine est un rhizome vigoureux bien développé, de couleur jaune.
La tige dressée et quadrangulaire peut atteindre 1,50 m.
Les feuilles opposées et dentées sont en forme de cœur à la base de la tige, lancéolées vers l'extrémité et couvertes, comme la tige de poils urticants qui contiennent de l'acide formique. Leur piqûre laisse un souvenir cuisant prolongé.

Les fleurs
verdâtres sont minuscules et regroupées en grappes, allongées et étroites pour les fleurs femelles, courtes pour les fleurs mâles portées par des sujets différents. Cette plante dont les fleurs femelles et les fleurs mâles sont portées par de plantes différentes est donc dioïque.

Les fruits sont des petits akènes.

Cette plante possède des propriétés médicinales intéressante
s : elle est diurétique, digestive et astringente, hémostatique, antianémique, et dépurative ; elle soigne également les maladies de peau.
Les jeunes feuilles et pousses riches en vitamines et minéraux peuvent servir d'aliment pour les animaux et entrent dans la composition de soupes ; cuites, elles deviennent d'un vert éclatant.
La tige fournit des fibres textiles qui étaient utilisées à l'âge préhistorique pour la confection de vêtements.

Au jardin cette mauvaise herbe peut devenir tout à fait providentielle si l'on a la patience de fabriquer du purin d'ortie.
Pour cela il faut faire macérer dans un bac fermé contenant 10 l d'eau 1 kg à 1,5 kg de jeunes orties fraîches et hachées.
Il est nécessaire de mélanger régulièrement et d'attendre la fin de la fermentation ( arrêt du dégagement de petites bulles), environ 1 à 2 semaines. L'odeur nauséabonde du liquide est tout à fait normale.
Au bout de ce temps, on est tout de même récompensé par les effets bienfaisants de cette préparation que l'on devra filtrer : elle lutte contre contre les maladies cryptogamiques du sol, active la croissance des plantes, constitue un insecticide contre les pucerons (pulvérisé sur la plante) et c'est aussi un bon activateur de compost. Voici donc un bon moyen gratuit de traiter, sans utilisation de produits chimiques industriels.


plantes d'août 2005
plantes et météo