floraison

Sous le nom de véronique, veronica en latin, on regroupe de nombreuses espèces de plantes herbacées ou arbustives ; elles appartiennent toutes à la famille des scrophulariacées

La véronique petit chêne présentée ici, (veronica chamaedrys ), est une plante vivace qui peut atteindre 40 cm.
Sa tige dressée présente la particularité de porter 2 rangées opposées de poils, bien observables sur la partie moyenne ou inférieure .
Ses feuilles velues sont sans pétiole (sessiles) et leur denture est arrondie ; elles sont disposées de façon opposée sur la tige.

Les fleurs sont portées par un pédoncule principal qui part de l'aisselle des feuilles supérieures et sont organisées en grappes lâches. La corolle inclinée à 4 pétales est d'un bleu vif.

Le fruit est une capsule en forme de coeur, plus petit que le calice à 4 sépales qui le contient.

Cette plante pousse naturellement dans les prairies où elle peut être considérée comme un mauvaise herbe, les bords de chemins, les haies et les bois clairs.
Bien que petites, ses nombreuses fleurs se renouvelant d'avril à juin sont d'un bel effet lumineux dans la verdure ou la mi-ombre ; elles viennent équilibrer la palette jaune des renoncules ou pissenlits et le blanc des pâquerettes, stellaires ou silènes.

de nombreuses espèces de véroniques herbacées sont cultivées, par exemple :
- la veronica gentianoïdes aux fleurs bleu clair à bord plus foncé ; en grappes
- la veronica longifolia à feuilles étroites et longs épis bleu-lilas en juillet août
- la veronica vitginica qui atteint 2 m et porte des grappes de fleurs bleu clair
Il existe plusieurs variétés pour certaines de ces espèces, la couleur de leur floraison peut être pourpre, violacée ou blanche.

Les véroniques arbustives sont regroupées dans le genre Hebe ; on peut citer entre autres :
- hebe anomala aux fleurs blanc à rose clair et anthères bleus
- hebe Amstrongii de petite taille, avec des feuilles dorées réduites à des écailles, comme les cyprès et de petites fleurs blanches
- hebe Andersonii ( hybride ) avec des des grappes lilas en été ; une variété possède des feuilles panachées.

La véronique officinale, proche de celle qui est illustrée dans cette page, est une plante médicinale qui soigne les problèmes bronchiques, gastriques et intestinaux.
En usage externe, elle peut être utilisée dans les cas d'inflammations de la bouche, d'ulcères ou de brûlures.