La verveine de Buenos Aires ou verbena bonariensis est une plante vivace qui pousse naturellement en Amérique du sud mais aussi dans de nombreuses îles du Pacifique sud ; elle appartient à la famille des verbénacées.

La plante produit des tiges dressées et rigides, peu ramifiées et d'une hauteur qui peut avoisiner les 2 m. Leur section est quadrangulaire et elles sont creuses. Une rude pilosité les recouvre comme le reste de la plante.
Les feuilles opposées sont lancéolées , dentées et sessiles, leur taille ne dépasse pas 12 cm de long pour 2 cm de large. Plus elles vieillissent, plus leur pilosité devient rigide, à la limite du piquant et plus leur base embrasse la tige.

La floraison est particulièrement intéressante pour sa durée qui s'étale sur tout l'été et l'automne jusqu'aux gelées. Cette plante au port léger et élégant produit de très nombreuses petites fleurs bleues, violettes, lavande ou pourpres, réunies en inflorescences de type panicule et accompagnées de bractées.
Cette verveine produit son plein effet en groupe dans un parterre ou le long d'un mur ; on peut l'obliger à se ramifier en pinçant ses tiges qui, naturellement sont très longues et offrent de la prise au vent.

Elle pousse bien dans un sol drainé et riche, en situation ensoleillée ; le froid détruit ses parties aériennes

La multiplication peut s'effectuer par division des touffes, bouturage ou semis.
Dans certains pays comme le Brésil, cette propagation par semis est tellement efficace que la plante devient envahissante et est considérée comme une mauvaise herbe.

tige et feuilles
haut de page
fleurs