Le dompte-venin encore appelé dompte-venin officinal ou asclépiade blanche a pour nom scientifique vincetoxicum arundinaria ; c'est une plante vivace qui pousse en sol calcaire dans les bois, les endroits rocheux ou sur les bordures.
Suivant les classifications, il appartient à la famille des ményanthacées, des apocynacées ou des asclépiadacées.

La partie souterraine est un rhizome qui produit une touffe de tiges dressées, non ramifiées, quasiment glabres qui peuvent atteindre 1 m de haut.
Fixées par un court pétiole, les feuilles simples et opposées ont une forme elliptique à extrémité pointue.

Les fleurs groupées en grappes qui partent de l'aisselle des feuilles supérieures, ont une couleur verdâtre, ou blanchâtre.
Les pétales sont disposés en étoile et les étamines sont soudées, formant une sorte de couronne.

Le fruit est une capsule glabre de 5 à 6 cm, renflée à la base et à extrémité effilée.

Autrefois, cette plante était considérée comme un contrepoison (elle portait d'ailleurs ce nom), ce qui était totalement faux.
Le dompte-venin est en réalité très toxique.
Dosée convenablement, il aurait des propriétés vomitives, diurétiques et sudorifiques.