logo
La parmélie des murailles



La parmélie des murailles ou xanthoria parietina est un lichen très commun qui pousse un peu partout, sur les roches, les murs, les toits, le bois mort, les troncs ou les branches d'arbres vivants.

Il forme un sorte de plaque vaguement arrondie pouvant dépasser les 10 cm de diamètre.
Cette plante ne comporte ni tige, ni racine, ni feuille ; on dit qu'il est composé d'un thalle qui a vaguement l'aspect de feuilles, c'est pour cela qu'il est classé parmi les lichens foliacés.
Ces "feuilles" de 21 à 5 mm de large, sont plus ou moins fripées et appliquées sur le support. Elles ont une couleur jaune (xantho=jaune en grec) tirant sur la verdâtre si la lumière est insuffisante.
Dans la zone centrale, le thalle porte des sortes de coupes arrondies, de couleur orangée, on les appelle des apothécies ; elles jouent un rôle dans la reproduction de la plante.

Les lichens sont des végétaux bien particuliers, constitués en fait par des cellules d'une algue retenue par des filaments d'un champignon, on dit qu'ils vivent en symbiose c'est-à -dire en association est à bénéfices réciproques.
C'est le champignon qui confère la forme au lichen, il produit les apothécies qui projettent ses spores.
Lorsque celles-ci tombent dans un milieu favorable, elles germent et donnent des filaments du champignon ; si ceux-ci rencontrent des cellules libres de l'algue à laquelle ils sont habituellement associés, ils se réunissent, prolifèrent et donnent un nouveau lichen.
Ce mode de reproduction a l'air bien aléatoire, il est heureusement complété par un autre, beaucoup plus efficace.
De là la surface du thalle se détachent spontanément des sortes de petits bourgeons, souvent invisibles à œil nu, contenant l'algue et le champignon, ils sont donc facilement disséminés et donneront un nouveau lichen sur tout support favorable.
De plus, si à l'occasion d'un frottement ou des intempéries, un fragment de thalle se détache, il constitue une grosse bouture capable de se fixer et de reconstituer un lichen entier.
Les lichens sont des végétaux pionniers qui poussent lentement, vivent longtemps et sont très résistants aux intempéries; ils sont cependant sensibles à la pollution chimique pour laquelle ils peuvent servir de marqueurs.



Plantes de février 2009
plantes et météo